20 février 2013

Echauffement

 

images

 

Je sors mes enveloppes, les poses sur ce qui me sert de table pour en vérifier le contenu.

J’ouvre la première, et découvre 2 sachets d'un gramme de cocaïne, j’en vide le contenu sur une pochette de CD.

Je prends ma CB, commence à tracer des poutres, une fois fait je tape la première d’un « trait », relève la tête et m’enfonce dans le canapé.

Je vais déjà mieux, tellement mieux que j’enchaine sur une deuxième.

J’exécute le même geste sauf que cette fois mes doigts ne tremblent pas, J’ai la forme.

La musique provenant de ma vieille HiFi parvient doucement à mes oreilles, puis petit à petit, prend possession de moi.

Je parle tout seul et m’insulte copieusement.

-« Mais quel connard je suis ! »

Etant donné le mal latent, je me sens dans l’obligation de combler le manque de confiance en en moi par n’importe quel subterfuge, souvent plus que de raison, me droguer jusqu’à l’infini.

Je divague un peu, je me sens en accord avec ma folie, avec ma vie.

Afin de ne pas sombrer totalement, j’enchaine avec les trois lignes qu’il me reste, un gramme en une demi-heure, je commence à être prêt, le warm-up a eu l’effet escompté.

Je me sens de mieux en mieux, j’oublierais presque la raison de mon addiction, je fuis, l’impression d’avoir raté quelque chose d’important à un moment, l’impression d’avoir emprunté le mauvais chemin, m’être perdu en route…

Et me retrouver sur une putain de voie de garage !!!

Les effets se font vraiment ressentir, l’alcool sur la coke me rend bien, je dirais même clairvoyant, et je n’oublie pas que je suis là pour me préparer.

J’attrape un  T-shirt propre, un jean pas trop usé et me change, un peu de parfum, un brossage de dents règlementaire, avale une pastille de menthe afin de masquer les refoulements acides.

Me voilà prêt, ce soir ça sent le coma.

UNDERWORLD trainspotting"Born Slippy" 11,35


 

Posté par fuckingman à 03:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Echauffement

Nouveau commentaire